Marchés

Les sponsors de l'équipe de France de football dans l'expectative

|

La ministre Roselyne Bachelot a au moins un point commun avec deux des plus emblématiques sponsors de l'équipe de France, Coca-Cola et Carrefour : la constance dans le soutien aux Bleus. « Nous sommes partenaires dans les bons comme dans les mauvais moments. Notre engagement va bien au-delà de la seule équipe de France. Il englobe aussi, voire surtout, le football amateur. » Chez Carrefour, le ton est donc à l'union sacrée, chez Coca aussi. Dans ce contexte, il est délicat de mesurer l'impact du désastre du onze français pour certains acteurs qui avaient réalisé une partie de leur chiffre d'affaires avant le début de la Coupe du monde. C'est le cas pour Coca-Cola, avec ses canettes collector qui ont « pratiquement toutes été écoulées ». Chez Adidas, les commerciaux ont aussi fait le travail avant l'événement, mais l'inquiétude persiste sur la perte liée au réassort. Les adhérents de Sport 2000 en revanche n'ont écoulé que 25 % des 70 000 maillots commandés. La colère gronde. Du coup, à la direction de l'enseigne, on explique qu'il faut trouver une solution pour vendre ce qui reste. L'équipementier veut y croire : « Avec l'Euro, il y aura une nouvelle histoire à écrire et nous sommes sous contrat jusqu'au 31 décembre. » Invictus Laurent Blanc ?

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter