Les suggestions de Nelly, la solution de Monsieur Drive pour déclencher les achats impulsifs

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Monsieur Drive a lancé à la commercialisation son nouveau service B-to-C, les suggestions de Nelly, le 8 octobre 2015. L’idée : permettre aux marques de mettre en avant des produits de grande consommation en ligne pour les clients de drives. 

Ce service de Monsieur Drive est une véritable "tête de gondole" en ligne pour les clients de drive.
Ce service de Monsieur Drive est une véritable "tête de gondole" en ligne pour les clients de drive. © Capture d'écran / Les suggestions de Nelly

Avec près de 4 000 drives présents dans l’Hexagone, un chiffre d’affaires de 6 milliards d’euros et 36% des foyers français pour clients, le phénomène du drive a bien pris en France. Mais le secteur souffre de frustration : 63% des clients de drive ne prennent même plus la peine de chercher de nouveaux produits dans les rayons du site, ils achètent systématiquement la même chose, et font leurs courses à partir de leurs listes précédentes. Un constat réalisé par les équipes Monsieur Drive, premier comparateur indépendant de paniers alimentaires en ligne. "Nous-même en avions marre de manger toujours la même chose, d’ouvrir toujours le même frigo et le même placard", confie Carole Walter, la présidente de Monsieur Drive.
Les équipes du comparateur de drives se sont donc mises à plancher sur "Les suggestions de Nelly". Ce service proposé par Monsieur Drive à partir du 8 octobre 2015 permet aux marques de mettre en avant des produits sur les pages web, comme Facebook, Le Bon Coin, ou des sites d’infos et de cuisine, sous le label "Les suggestions de Nelly". L’idée est de provoquer l’impulsion d’achat que le consommateur n’aura pas sur le site du drive. Pour la présidente de Monsieur Drive, "Les suggestions de Nelly replacent en ligne la tête de gondole que l’on trouve en magasin", poursuit Carole Walter. Le client de drive a simplement à cliquer sur la suggestion qui s’ajoute à son panier habituel.

Un produit vendu à 20 000 exemplaires sur 1 mois grâce aux suggestions de Nelly

Le service, qui se veut très simple d'utilisation, permet de mettre en avant deux produits sur deux semaines. Le but est de faire tourner les mises en avant, comme ce serait le cas pour les têtes de gondoles en magasin. Les marques achètent cette visibilité, "elles payent en moyenne le prix du produit pour le mettre en avant, ce qui est habituel pour les marques quand elles font des promotions", explique Carole Walter. Du côté des distributeurs, il n’y a aucun coût supplémentaire, ni de contrat passé avec eux, Monsieur Drive, en tant que comparateur, connait déjà les fichiers produits : "Nous savons déjà quel produit est dans quel magasin", ajoute la présidente de Monsieur Drive.

D’après Carole Walter, après deux mois de tests, le service fonctionne bien : "Un produit drive se vend en moyenne à 30 ou 40.000 exemplaires par mois, avec les suggestions de Nelly, on génère 20.000 ventes ce qui est très important".

Les clients de drive sont plus lents que les autres à faire évoluer leur panier en fonction de la saison

A terme, l’idée est aussi de mettre en avant des produits de manière plus ciblée, selon la géolocalisation, la météo. Aujourd’hui "tout ce qui amène de la pertinence est bien, les clients de drive mettent en moyenne un mois de plus à faire évoluer leur panier en fonction de la saison, c’est un mois de perdu pour les marques", explique Carole Walter. Par exemple, l’idée est de mettre en avant les soupes en ce moment, vu que la saison arrive. Plus qu’ailleurs, le drive fonctionne très bien en France. 4e marché mondial, il est en passe de ravir la 3e place au Royaume-Uni. Avec les données précises que possède Monsieur Drive, les suggestions de Nelly promettent de toucher 90% de la cible d’une marque en 10 jours. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA