Les surgelés presque tous dans le rouge

|

4 560M€ 

Le chiffre d’affaires

 

+ 1,2% en valeur

- 2% en volume

 


Ventes des familles du surgelé en cumul annuel à fin 2012 - Évolution (%) versus 2011.
Source : SymphonyIRI


Surgelés sucrés


SURGElés salés

2012 restera un mauvais cru pour les surgelés, dont la plupart des familles reculent. Seuls quelques basiques, comme les pizzas, les légumes et les pommes, de terre surnagent. Et l'affaire de la viande de cheval, qui plombe actuellement les ventes de la plupart des produits élaborés du rayon, ne devrait pas arranger les choses. Attention toutefois : les chiffres de SymphonyIRI publiés ici ne prennent pas en compte le dernier jour de l'année, le 31 décembre, qui a un impact non négligeable sur les spécialités glacées ou les fruits de mer.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° HSFFFL2013

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message