Les syndicats de Carrefour craignent un plan de départs volontaires dans les sièges

|

A la veille de la conférence de presse attendue de Georges Plassat le jeudi 30 août se tiendra un comité de groupe extraordinaire portant sur "la situation et les perspectives économiques et sociales dans les sièges". Les syndicats redoutent 600 à 1000 départs sur un total de 7000 personnes.

Quelques heures avant la conférence de presse du patron de Carrefour le 30 août sur les résultats semestriels et moins de deux heures après la clôture de la Bourse, une trentaine d'élus syndicaux sont conviés le mercredi 29 août à 18h30 dans les locaux du siège de Carrefour à Massy, en région parisienne, pour un comité de groupe extraordinaire.

600 à 1000 personnes concernées

Les élus des comités d'entreprise de neuf sociétés concernées (de Carrefour Systèmes d'information France à Carrefour Proximité, Carrefour Merchandising International...) sont également convoqués par la DRH France Isabelle Calvez. Ordre du jour officiel : "informations sur la situation et les perspectives économiques et sociales pour les sièges de Carrefour en France". Joints par LSA, les deux syndicats majoritaires FO et CFDT redoutent l'annonce d'un plan de départs volontaires concernant 600 à 1000 personnes sur les 7000 que comptent les sièges du groupe.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter