Les syndicats de Castorama demandent un rapport d'expert sur l'emploi

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le rapport devrait être remis dans trois semaines environ et soumis à un CCE extraordinaire.

Castorama
Castorama© SYLVIE HUMBERT

La rédaction vous conseille

Les élus du comité central d'entreprise (CCE) de Castorama ont décidé mardi de poursuivre le droit d'alerte déclenché en septembre en désignant un expert-comptable chargé d'établir un rapport sur l'emploi, menacé selon eux au sein de la chaîne de bricolage. Les élus du CCE de Castorama avaient voté en septembre le déclenchement d'un droit d'alerte économique sur la situation de l'emploi au sein de l'entreprise, après avoir obtenu un document interne faisant état selon eux de la suppression de 1.167 postes d'ici à 2014. "L'expert va procéder à une analyse des effectifs, en faisant un point complet, magasin par magasin, des entrées et sorties du personnel. Il va rencontrer la direction et lui poser des questions sur l'avenir de l'emploi dans l'entreprise", a indiqué Hugues Bastat, délégué syndical central CGT, qui ne siège pas au CCE.

La direction dément les suppressions de postes

Le rapport devrait être remis dans trois semaines environ et soumis à un CCE extraordinaire. Par la voix d’une porte parole, Castorama a assuré qu'"il n'y a pas de suppressions de postes" au sein de l'enseigne. "On avait dit qu'on maintenait les effectifs à 12 650 salariés en 2012 et on est même au-delà: on est à 12 783 salariés à la mi-novembre. En 2013, nous aurons 50 postes supplémentaires, au minimum", a-t-elle souligné.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA