Les syndicats de Kronenbourg rejettent le démantèlement

|

Les représentants CGT de la filiale du brasseur Scottish et Newcastle s'insurgent contre le projet de démantèlement du siège social de Strasbourg.

Jeudi matin, les représentants syndicaux CGT de Kronenbourg ont dénoncé le projet de la direction de démantèlement du siège. Selon eux, il s'agirait de déplacer quelques 150 postes de Strasbourg à Paris, essentiellement dans les services marketing et commercial. La direction a démenti ce chiffre, ainsi que les 200 suppressions de postes évoquées par les syndicats et concernant le site d'Obernai dans le Bas-Rhin.
Une réunion regroupant les syndicats et les salariés devrait avoir lieu mardi prochain et pourrait s'achever par un appel à la grève.
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter