Marchés

Les syndicats du traiteur frais se regroupent au sein d’une même organisation, Les ETF

La nouvelle organisation, Les entreprises du traiteur frais (ETF), sous l'égide de Pierre-Yves Ballif (DG Blini), réunit 62 entreprises et couvre ainsi plus de 70 % du tissu économique de ce secteur qui pèse 4.2 milliards d’euros.

La nouvelle entité sera dirigée par Pierre-Yves Ballif, DG de Blini
La nouvelle entité sera dirigée par Pierre-Yves Ballif, DG de Blini

Avant, il y avait le Synafap, pour les produits du traiteur frais, le STF, pour le saumon et la truite fumés, l’Adisur, pour le surimi, et l’A3C, pour les crevettes et les crustacés. Oubliez tous ces sigles barbares. Place, désormais, aux ETF.

Les principaux acteurs du marché des produits traiteur frais viennent en effet de donner naissance aux ETF, qui signifie Les Entreprises du Traiteur Frais. La structure compte 62 entreprises soit près de 20 000 salariés. Ensemble, ces sociétés représentent plus de 70% de l’activité d’un secteur qui pèse 4.2 milliards d’euros et qui produit plus de 940 000 tonnes de produits traiteur frais.

"Accélerer la croissance de nos marchés"

Pour Pierre-Yves Ballif (DG de Blini, groupe Labeyrie Fine Foods), ex-président du Synafap qui prend la tête de cette nouvelle organisation, « il s'agit d'une avancée majeure pour notre secteur, permettant de peser davantage sur l’environnement et de favoriser le développement de solutions communes pour accélérer la croissance de notre marché. »

Pierre-Yves Ballif aura à ses côtés deux vice-présidents, à savoir Laurent Weinberg, directeur général d’Alliance Océane et président de l’Adisur (ex structure dédiée aux industries du surimi) et Jacques Trottier, directeur général de Labeyrie et ancien président du syndicat du saumon et de la truite fumés. Patricia Rebillard devient pour sa part déléguée générale des ETF.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter