Marchés

Les syndicats se mobilisent sur la prime dividendes chez Danone

|

Chez Danone, F.O. et la CFE-CGC ne décolèrent pas contre leur direction au sujet du versement de la prime de partage des profits, rendue obligatoire depuis le 29 juillet dernier. "En 2010, les résultats sont excellents : chiffre d'affaires en hausse de 6,9%, croissance des volumes de 7,6%. Les salariés sont donc en droit d'attendre une négociation de cette prime "dividendes" à hauteur des bons résultats du groupe", dénonce F.O. dans un communiqué. Or, selon lui, mais aussi selon le syndicat CFE-CGC, les propositions de la direction sont indécentes : elle propose une prime de 200 euros, ce que les partenaires sociaux jugent comme "une véritable provocation". La CFE-CGC propose ainsi une prime de 800 euros par salarié, ce qui représente un total de 7 millions d'euros pour les 8700 salariés concernés, soit moins de 1% des dividendes redistribués aux actionnaires. La dernière réunion du 12 octobre entre la direction du groupe et les partenaires sociaux s'est terminée sur un constat d'échec.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter