Les télés zen de Toshiba

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Déplorant son manque de notoriété sur le marché européen du téléviseur, Toshiba sort une gamme inédite, conçue en Europe, et, c'est une première, dotée d'un nom : Ezen.

Le lancement par Toshiba de ses téléviseurs Ezen 28, 32 et 36 constitue, sans en avoir l'air, une profonde rupture. Avec ces modèles au design inédit, notamment ce coloris « blanc perle », et dotés d'un nom facilement prononçable et mémorisable, Toshiba amorce un virage stratégique sur un marché - l'Europe - où il estime souffrir d'une notoriété insuffisante. « Nous avons la technologie, mais nous n'avons pas assez écouté le consommateur, déplore Frédéric Cepiere, chef de produits téléviseurs. Le nouveau concept leur donne enfin la priorité, sous la dénomination Ezen by Toshiba ». L'adoption d'un simple nom peut paraître anecdotique. Mais en succédant à des modèles baptisés 32ZP18P, 28N04F ou 29VH14P, les Ezen ne peuvent que faciliter la visibilité de la gamme. Cette politique sera poursuivie avec l'arrivée de deux modèles au format 4/3. Quant aux plasmas et autres LCD, ils recevront des noms différents. Un choix qui diffère de celui Sony ou Panasonic, qui attribuent des noms - Wega et Tau - à leurs gammes quelle que soit la technologie. Quant à Thomson et Sharp, eux aussi ont planché sur des noms génériques, mais destinés à un segment seulement. Les téléviseurs multimédias et interactifs avec Tak, et les LCD avec Aquos. Notons qu'au-delà du nom, Toshiba a revu l'allure des produits. « Nous souffrions d'un design trop classique et nos produits n'étaient pas assez localisés géographiquement, explique Antoine d'Arifat, chef de produits DVD, magnétoscopes et appareils photo numériques. Nous avons donc créé un centre d'étude européen consacré au design et à l'étude des attentes des consommateurs ». Pour la première fois, le design des produits Toshiba destinés au marché européen est donc validé en Europe. Des efforts qui ne doivent pas brider ceux des ingénieurs et techniciens. Toshiba lancera à l'automne sa première gamme de téléviseurs à cristaux liquides, mais aussi un « petit » écran plasma de 35 pouces plus accessible en prix. Suivront des rétroprojecteurs utilisant la technologie LCOS (dérivée du LCD), puis peut-être ces fameux écrans organiques sur lesquels toutes les marques travaillent. En 2004, enfin, Toshiba promet la disparition des câbles au profit de systèmes de connexion sans fil. Les spécialistes du marketing n'ont pas fini de chercher de nouveaux noms.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1764

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA