Les top modèles marketing de l'hygiène-beauté

Les top modèles marketing de l'hygiène-beauté

Espace beauté

Que seraient les cosmétiques sans l'image que l'on s'en fait? Un gel douche ne suffit pas. Un mascara non plus. Pour acheter, le client a besoin de plus qu'une formule, il recherche une image, des valeurs, bref, une marque. Le marketing est là pour ça.

Son rôle doit largement dépasser la promotion des mérites du produit et en assurer un positionnement par rapport à la concurrence. Se montrer visible, faire rayonner, avec originalité, des symboles autour de ses références, mais en parfaite cohérence avec ses cibles. S'y adapter afin que chacun puisse trouver dans ses achats bien davantage qu'un shampoing : un relais identitaire.

Et pour accomplir cette tâche, les services marketing ont plus d'un tour dans leur sac. La marque se fait humaine, à travers ses égéries dont le choix s'avère de plus en plus complexe. Mais aussi créative, lors d'opérations spéciales et fédératrices, amusantes et pas forcément onéreuses.

 

Renommée et originalité

Des événements qui trouvent une forte résonance dans les nouveaux médias et les communautés du web. Surtout en beauté. Les blogueuses ont ainsi acquis une influente renommée, par leur expertise et leur originalité. Et les marques s'en servent pour asseoir leur visibilité sur la Toile. Visibilité qui se traduit toujours, évidemment, en magasins.

C'est peut-être pourquoi les MDD ont tant de mal à progresser dans ce monde, souffrant d'un déficit d'investissements dans cette notion centrale d'image. Mais certaines enseignes commencent à combler leur retard à l'aide de modèles marketing, qui, dans l'hygiène-beauté, se doivent d'être toujours au top.

Les top modèles marketing de l'hygiène-beauté
suivant
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2233

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations