Les transporteurs

n'obtiennent pas en référé la suspension de l'arrêté du 28.3.2006 qui a conféré, en 2006, au lundi de Pentecôte le caractère de jour férié comme un autre au regard de la circulation des poids lourds. Les raisons des ministres compétents étaient assez solides pour cette année : pas d'école, jour resté chômé, beaucoup de circulation.

CE, Ord. 2.6.2006, n° 293843

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1979

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres