Marchés

Les utilisateurs de smartphones peu portés sur le changement de marque

|

Près d'un cinquième de l’ensemble des consommateurs, possédant un iPad et un iPhone, trouvent que changer de smartphone est plus difficile que de changer de compte bancaire. C'est ce qui ressort d'une étude de GfK. la barrière principale relative à ces difficultés de changements est l’expérience utilisateur, avant les coûts ou la marque. Les 3 principales difficultés rencontrées par les consommateurs sont "un changement des fonctions et des applications que j’utilise", "devoir apprendre à utiliser un nouveau type de smartphone", et "avoir à transférer tout mon contenu multimédia (musique, vidéo, livres, applications) de l’ancien au nouveau smartphone". Selon François-René Crocquet, auteur de l'étude, "les facteurs qui freinent le changement de smartphone sont le reflet d’une mentalité séculaire: "on ne change pas ce qui marche"." Par ailleurs, 46% des consommateurs français utiliseraient en moyenne 7 applications ou plus. Loin derrière les Américains qui sont 61% dans ce cas.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message