Marchés

Les ventes de bio progressent, mais pas les consommateurs réguliers

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les ventes de produits bio ont augmenté de 10% l'année dernière, pour représenter environ 3,3 milliards d'euros. Elles ont notamment été tirées par les boissons (+26% en valeur) l'épicerie (+18%) et les produits frais (+16%) a rapporté aujourd’hui l’Agence Bio. l'organisme précise, en attendant les données complètes, que la hausse des volumes sera certainement supérieure à celle en valeur. Le climat est cependant moins joyeux du côté de la base de consommateurs, puisque 43% des Français ont consommé des produits bio au moins une fois par mois en 2010 contre 46% en 2009 (44% en 2008, 42% en 2007), d'après une étude CSA/Agence Bio. "La consommation résiste bien dans ce contexte de crise" veut tempérer l'Agence, qui constate également une hausse de la part des consommateurs acheteurs récents (2 ans ou moins). Les effets positifs sur la santé sont la principale raison d'acheter bio (91%), suivis de la qualité et du goût des produits. Parmi les freins à l'achat, l'étude relève le manque de réflexe et le prix, jugé trop élevé par 79% des non-acheteurs. "Depuis 3 ans, nous avons des prix plus stables que dans l'agriculture conventionnelle, car nous n'avons pas de spéculateurs et nous sommes plus en phase avec les prix de production", estime cependant Pascal Gury, vice-président de l'agence.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA