Marchés

Les ventes des multinationales des PGC sont reparties en 2010

|

Le chiffre d'affaires des "champions de la consommation" a augmenté en moyenne de 7,9% en 2010

Les ventes des principaux groupes mondiaux de produits de grande consommation sont reparties en 2010 après une pause en 2009, mais la rentabilité a peu progressé et a même baissé pour de nombreux acteurs, selon une étude du cabinet OC & C dont LSA se fait l’écho dans son dernier numéro paru aujourd’hui. Le chiffre d'affaires des "champions de la consommation" (type Nestlé, Unilever, Coca-Cola etc…) a ainsi augmenté en moyenne de 7,9% en 2010. Leur croissance organique s'est elle élevée à 3,8%, portée à trois-quarts par les volumes. La marge d'exploitation n'a progressé que de 0,2 point en moyenne à 16,6% du chiffre d'affaires, mais "la plupart des grands groupes ont vu leurs marges baisser", souligne Jean-Daniel Pick, associé au cabinet OC & C. L'augmentation des prix de vente aux consommateurs a été limitée par les stratégies volume des fabricants et les gains de productivité. Pour 2011, après un bon premier trimestre, les marges devraient être sous pression au second semestre sur fond de flambée des cours des matières premières, prévient OC & C.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter