Les ventes du Printemps augmentent de 6% sur un an

|

RÉSULTAT En passe d'être racheté par des investisseurs qataris, le groupe Printemps a annoncé une hausse de 5,7% de ses ventes entre avril 2012 et mars 2013, qui a également démenti les rumeurs de suppressions d'emplois.

Malgré le contexte économique difficile, le Printemps a enregistré une hausse de près de 6% de ses ventes sur un an à fin mars 2013, pour atteindre un chiffre d'affaires de 1,513 milliard d'euros. Ce bon résultat est surtout dû aux performances du vaisseau-amiral de l'enseigne, sur les grands boulevards à Paris, qui voit ses ventes progresser de 14%, grâce notamment au bond des achats de la clientèle internationale (+32%). En revanche, les magasins parisiens autres que celui d'Haussmann et ceux en province voient leur chiffre d'affaires reculer de 3,2%, pénalisés notamment par les rénovations en cours à Strasbourg, Toulon et Rennes.

Projets d'ouverture et maintien de l'emploi
Le Printemps reste confiant pour 2013, marquée par l'arrivée prochaine de nouveaux investisseurs qataris qui se sont engagés à ne procéder à aucune suppression de postes. Mieux, le groupe prévoit des investissements à cinq ans de l'ordre de 270 millions d'euros, dont une partie permettra d'ouvrir trois nouveaux magasins Printemps à Paris, Marseille et Cagnes-sur-Mer, ainsi que deux Citadium à Marseille et Toulon. Ces nouvelles ouvertures ainsi que le développement du périmètre actuel du groupe, repositionné sur le haut de gamme, pourraient générer 500 emplois.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres