Les ventes en ligne décollent de 14% au T2 2018

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Elles n'avaient progressé que de 13% sur un an à la même période en 2017. Les e-consommateurs ont dépensé en moyenne 10% de plus entre avril et juin 2018 que l'année précédente, car leur fréquence d'achat augmente selon la Fevad.

Les ventes en ligne décollent de 14% au T2 2018.
Les ventes en ligne décollent de 14% au T2 2018.© andreypopov/123RF

Les ventes en ligne ont crû de 14% sur un an au deuxième trimestre 2018, contre seulement 11% l'année précédente et 13% au T1 2018, selon le bilan trimestriel de la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance (Fevad). Les e-acheteurs tricolores ont déboursé 22 milliards d'euros entre avril et juin cette année, contre 19,5 milliards d'euros à la même période en 2017.

Le panier moyen continue certes à chuter - il a perdu 4 euros en un an pour atteindre les 63 euros – mais cette dégringolade est largement compensée par la hausse de la fréquence d'achat des internautes : le volume de transactions sur le trimestre progresse de 21% à 350 millions. Un boom lié à la progression du nombre de site e-commerce, qui croît de 20 000 sur une année. Le nombre d'e-consommateurs décolle également de 488 000 sur un an selon Mediametrie.

Un panier moyen qui ne cesse de chuter

Les internautes dépensent en moyenne 10% de plus au deuxième trimestre 2018 qu'à la même période en 2017, soit un total de 721 euros contre 654 euros l'année précédente. Un chiffre qui est même de 100 euros supérieur à celui des dépenses moyenne au T2 2016.

Le panel iCE 100 de la Fevad agrège une centaine d'e-commerçants leaders et permet d'estimer la croissance du secteur à périmètre constant. Les ventes de produits de ce panel croissent de 7,5%, alors même que la consommation des ménages faiblit pour le troisième trimestre consécutif. Les segments ameublement et décoration profitent particulièrement de la bonne santé du secteur avec une hausse des ventes de 11% sur un an entre avril et juin 2018.

Les marketplaces en bonne forme

Les marketplaces sont également en pleine forme. Le volume d'affaires des sites intégrés à l'indice place de marché (IPM) de la Fevad, qui permet également de mesurer à périmètre constant la croissance du secteur, progresse de 14%. Ces ventes comptent pour 32% dans le volume d'affaires global de ces sites, qui commercialisent également des produits et des services en propre. Il y a 5 ans, elles ne pesaient que 14% de ce total.

Les ventes mobiles (mesurées via l'indice ICM, pour indice du commerce mobile) augmentent de 20% sur un an au cours de ces trois mois. 34% des commandes des sites intégrés à ce panel sont effectuées depuis des terminaux mobiles, soit 4 points de plus qu'au T2 2017.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA