Les ventes sur internet pèseront 45 milliards d'euros en 2012

|
Marc Lolivier, secrétaire général de la Fevad.
Marc Lolivier, secrétaire général de la Fevad.© DR

Le montant total des ventes sur internet a progressé, au troisième trimestre, de 21%, une croissance identique à celle du second semestre, selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad).Cette évolution est due à l'augmentation du nombre d'acheteurs sur internet (+ 1,7 million). Parallèlement, on observe une hausse du nombre de commandes par acheteurs.

Au cours du dernier trimestre, les transactions par carte ont bondi de 27%. Cette hausse a compensé une baisse du montant moyen des commandes, qui chute de 4% sur les 12 derniers mois. Avec un taux de transformation qui atteint 2,5% au troisième trimestre. Côté secteur, l'habillement-mode enregistre la plus belle croissance (+ 13%), alors que le high-tech et l'électroménager maintiennent leur rythme de croissance (+ 7%), dans un contexte de recul de 4% du marché global, affecté par les contre-performances de l'électronique grand public. Dans un contexte difficile, « la Fevad maintient ses prévisions de croissance de 45 Mrds € pour 2012 et de 72 Mrds € d'ici à 2015 », indique son secrétaire général, Marc Lolivier.

LES CHIFFRES

  • 32 millions Le nombre de Français qui achètent en ligne (+ 1,4 million vs 2011)
  • 88 E Le montant moyen des paniers depuis janvier (- 4 €)
  • + 20 % L'évolution du nombre de sites marchands au troisième trimestre, qui devrait dépasser 120 000 à la fin de l'année
  • 33 Mrds € Le montant dépensé sur internet en France au cours des neuf premiers mois

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 2252

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message