Les ventes trimestrielles de Nestlé reculent

|

Le géant suisse a subi au premier trimestre un recul de son chiffre d'affaires, touché par les effets de change, mais a confirmé ses perspectives de croissance pour l'ensemble de l'année, a-t-il annoncé. Entre janvier et mars, les ventes ont reculé de 9,3% à 15,7 milliards d'euros. En croissance organique, elles ont cependant progressé de 6,4% sur la période, a précisé Nestlé. Par région, la croissance organique a été de 4,3% dans les Amériques, de 3,9% en Europe et de 13,8% en Asie, Océanie et Afrique. Les marchés développés ont enregistré une progression de 3%, tandis que les marchés émergents ont crû de 12%. "Un certain nombre d'événements ont marqué le premier trimestre de 2011, allant des troubles civils et catastrophes naturelles à l'extrême volatilité des prix des matières premières", a souligné le groupe. Malgré ces difficultés, Nestlé a confirmé ses perspectives pour l'exercice, soit une croissance organique de 5% à 6%.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message