Les Verreries du Gier menacées de fermeture

|

BRÈVESL'entreprise employant 300 salariés risque de subir les conséquences d'un plan de réorganisation lancé par son actionnaire italien Bormioli Rocco & Figlio.

Nouvel épisode illustrant les difficultés que traversent les entreprises des arts de la table: le projet de fermeture des Verreries du Gier à Rives-de-Gier (Loire) menace de licenciement quelques 300 salariés. Rachetée en 1996 à Danone par le groupe italien Bormioli Rocco & Figlio, l'entreprise subirait ainsi les effets d'un plan de réorganisation de la filiale Bormioli Rocco SAS.

Le groupe italien programme l'arrêt du four de la verrerie, spécialisée dans la gobeleterie - verres, assiettes, tasses, cendriers, etc. - au 1er mars 2004.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message