Marchés

Les versions sans sac portent les aspirateurs

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

ÉTUDE - La catégorie doit clairement sa croissance et sa valorisation au segment des sans-sac, qui séduisent de plus en plus les consommateurs. D'une façon générale, les fabricants mettent l'accent sur l'hygiène.

Plus gros marché du petit électroménager, les aspirateurs affichent une belle santé. Une réussite d'autant plus improbable que le taux d'équipement se monte déjà à 95 %, selon le Gifam. À croire que les Français se seraient découvert une soudaine passion pour le ménage ! En fait, ils se montrent réceptifs aux attraits des produits sans sac. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : le segment des modèles avec sac régresse (- 1 % en volume, selon GfK, cumul courant janvier-fin août 2007), celui des sans-sac est en pleine ascension (+ 22 %).

Certes, les versions fidèles au sac occupent 62,5 %du marché en volume, et 58 % en valeur, selon GfK (CAM à fin août 2007). Mais cette suprématie pourrait toucher à son terme prochainement. « On devrait arriver à l'équilibre entre modèles avec sac et sans-sac fin 2008 », prévoit Benjamin Bottard, chef de produits chez Philips. « Le sans-sac va encore progresser. On va atteindre une répartition égale, mais je ne pense pas que cela aille au-delà, car les attentes des consommateurs sont différentes sur les catégories », estime Michèle Barbier, chef de produits chez BSH (Bosch et Siemens).

 

Un peu de glamour

Outre la technologie, les adeptes du sans-sac semblent davantage s'attacher au look du produit. « La cible est moins traditionnelle. Le sans-sac est perçu comme un avantage technologique, mais aussi comme un produit dont la technologie se montre », poursuit Michèle Barbier. Virginie Rescouriou, directrice du marketing de la filiale française de Dyson, pionnier et initiateur de la catégorie, partage cet avis : « Le succès du sans-sac démontre que quand il y a innovation et performance il est possible de redynamiser le marché. Nous avons réussi à rendre l'aspirateur plus glamour. »

La marque anglaise, qui garde une longueur d'avance en France, veut appliquer sa recette aux aspirateurs à main, et mise sur son modèle DC 16 et sa récente déclinaison Animal. « Ce segment souffrait d'un manque de performance », ajoute Virginie Rescouriou. Philips souhaite aussi renforcer ses positions sur cette famille de produits. « Cette dernière a été délaissée pendant un certain nombre d'années. Pourtant, on voit qu'il progresse à nouveau en valeur. Et il y a un très fort effet cadeau sur cette famille, avec des ventes en novembre-décembre représentant 25 % du total annuel », fait observer Benjamin Bottard. Electrolux s'est également fait remarquer cette année avec le lancement du Rapido, premier aspirateur à main avec roulettes.

Quoi qu'il en soit, à la main ou traîneau, avec ou sans sac, tous les fabricants misent sur les fortes attentes d'hygiène des consommateurs. En 2007, LG est ainsi arrivé sur la section haut de gamme du sans-sac avec son Kompressor, doté d'un compresseur de poussière motorisé, une astuce éliminant tout risque de nuage de poussière au moment du vidage du bac. La marque se félicite de ce lancement : sa part de marché en valeur sur les sans-sac est passée de 1,9 % en début d'année à 4 % à fin août. « Le concept offre une solution pratique qui plaît beaucoup. Nous sommes maintenant incontournables sur le marché », assure Stanislas de Chateauvieux, chef de produits chez LG. En 2008, la marque va continuer à capitaliser sur le Kompressor et va renforcer l'ensemble de ses gammes.

Rowenta exploite un peu la même veine avec son Clean Control Automatic, un sans-sac gérant le nettoyage du filtre de manière autonome en cinq secondes. Nouvel entrant, Domena vient, lui, de sortir une gamme de trois produits positionnés « antiallergies » (Solario et Aquario). « Pour accompagner le lancement, nous misons principalement sur l'information sur le lieu de vente, là où la décision d'achat s'effectue réellement », précise Blandine Ramos-Tanghe, responsable produits chez Domena. La marque a donc réalisé des PLV informatives sur les produits d'exposition, une vidéo à installer dans le rayon, et un totem pour accompagner les démonstrations en magasins.

 

Un double défi

Pour sa part, Hoover a doté sa gamme Freemotion, sortie en 2006, en plus d'une double filtration Hepa, d'un canal d'aspiration sur la partie avant de la brosse pour aspirer au plus près des plinthes. Fidèle à sa stratégie axée sur la santé des consommateurs, Philips a renforcé son offre haut de gamme en sans-sac avec ses deux nouveaux modèles Marathon vendus avec deux filtres Hepa supplémentaires. En outre, la version Autoclean propose un système autonettoyant. Pour ses gammes avec sac, BSH mise aussi sur l'hygiène, avec, par exemple, un indicateur de saturation du filtre. Electrolux fait de même avec son Twinclean (indicateur lumineux). Samsung a même équipé son modèle haut de gamme SC9540 d'un écran digital qui permet de visualiser le niveau de remplissage du bac à poussières et le niveau de saturation du filtre.

L'autre grande exigence des consommateurs repose sur le faible encombrement de l'engin. Hoover y répond avec sa gamme Freespace. « Elle fonctionne extrêmement bien, car elle correspond à une forte attente », commente Sylvaine Lagoguée, chef de produits aspirateurs chez Hoover. Allier compacité et hygiène, tel est le double défi auquel les marques seront confrontées dans les prochaines années.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA