Marchés

Les viandes élaborées à la peine selon Xerfi

|

Une étude de Xerfi sur le marché des viandes hachées ou surgelées montre que le secteur fait face à l’arbitrage des ménages. Les ventes reculent.

Le marché des viandes élaborées (conditionnées par les industriels, transformées, hachées, surgelées…) ne sont pas épargnées par le recul de la consommation. Les achats des Français en élaborés de viande de boucherie ont ainsi reculé de 1,5% en 2011 tandis que ceux de volaille
progressaient de seulement 0,5%. Et le contexte conjoncturel global nepermettra pas au marché de se redresser en 2012.  Le taux de résultat net des transformateurs de viandes aura par ailleurs cédé un point entre 2007 et 2012 pour retomber à 1,7% du chiffre d’affaires, selon l’analyse financière des experts de Xerfi. Il est structurellement inférieur à celui de l’ensemble des industries alimentaires (hors boissons).
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter