Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

Les Vignerons indépendants veulent se faire une place en GMS et sur internet

|

Les vignerons indépendants ? Ils sont 7 000, revendiquent de cultiver leurs vignes, d’élever leurs vins et de les commercialiser eux-mêmes. Leurs forces ? Pas moins de dix salons organisés en France par la Confédération des vignerons indépendants de France (celui de la porte de Versailles accueille 1 000 exposants, 130 000 visiteurs sur quatre jours), un concours, et une marque collective, Vigneron indépendant. Las ! Si les salons sont renommés, le concours et la marque manquent de visibilité auprès du grand public. C’est pourquoi la Confédération a plusieurs projets pour doper leur activité.

La dernière campagne des Vignerons Indépendants met les adhérents en vedette
La dernière campagne des Vignerons Indépendants met les adhérents en vedette

Les Vignerons indépendants en GMS

La première étape fut d’introduire quelques vins lors de la foire aux vins de Carrefour Market : les six vignerons indépendants participant à cette opération sont ainsi apparus sur les 11 000 tracts envoyés par l’enseigne. La Confédération aimerait maintenant que d’autres enseignes référencent des vins arborant le logo « Vigneron indépendant »… tout au long de l’année.

Un concours désormais lié à l’hebdomadaire L’Express

Depuis quelques années, cette Confédération organise un concours. Les 5 500 échantillons sont dégustés par des consommateurs avertis. Ceux-ci doivent répondre à une seule question, « Achèteriez-vous cet entre-deux-mers ? », à la suite de l’étude et de la dégustation d'un vin dont ils ne connaissent que l’appellation. Lors de la dernière édition, ce concours s’est associé à L’Express qui a, de son côté, convié 100 de ses lecteurs à attribuer 20 coups de cœur aux 500 vins médaillés. Et puis, ce concours a eu droit à quelques pages dans l’hebdomadaire. « Le concours fait partie de notre stratégie pour améliorer la notoriété des vins des vignerons indépendants », explique Jean-Jacques Jarjanette, directeur général de la Confédération des vignerons indépendants de France.

Un site commerçant dès le 1er janvier 2015

Un « Amazon du vin ! »… C’est ce qu’aimeraient bien construire les vignerons indépendants à terme. Pour cela, la Confédération s’est rapprochée du site ventealapropriete.com. « Nous disposons d’un site de stockage de 7 000 mètres carrés à Mâcon, détaille Jean-Jacques Jarjanette. À terme, il se déploiera sur 25 000 mètres carrés. C’est important d’avoir un lieu de stockage pour que les livraisons soient effectuées rapidement. »

 

Les vignerons indépendants en quelques chiffres :

- Ils travaillent 61 % de la surface viticole française (39 % pour les vignerons coopérateurs)

- Ils produisent 61 % des vins AOP (39 % pour les caves coopératives)

- 56,1 % pratiquent la viticulture raisonnée

- 25,5 % sont certifiés bio ou en cours de conversion

 

 

Voici la répartition par région viticole des 7 000 adhérents :

Vallée du Rhône-Provence : 20 %

Languedoc-Roussillon : 25,3 %

Val de Loire-Centre : 11,9 %

Bordeaux-Aquitaine : 10,8 %

Sud-Ouest : 9,1 %

Bourgogne-Beaujolais-Savoie-Jura : 8,9 %

Alsace : 7,4 %

Champagne : 5,3 %

Charente-Cognac : 1,1 %

Corse : 0,3 %

Source : Confédération des vignerons indépendants

 

 

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message