Les volailles fermières d’Auvergne renforcent leur traçabilité

|

La filière des volailles fermières d’Auvergne s’est dotée d’un système de traçabilité qui permet au consommateur, grâce à un QR code, de remonter directement à l’éleveur du poulet acheté.

L'Auvergne est le cinquième bassin de production de volailles françaises
L'Auvergne est le cinquième bassin de production de volailles françaises

Toujours plus loin. C’est en quelque sorte le leimotiv du syndicat de défense des volailles fermières d’Auvergne. Après un nouveau cahier des charges privilégiant des traitements préventifs à base de plantes et interdisant l’usage d’antibiotiques, les volailles fermières renforcent leur traçabilité. Un procédé permet en effet aux consommateurs de remonter directement à l’éleveur du poulet acheté en libre-service. Concrètement un QR code apposé sur chaque pack  renvoie vers une courte vidéo intitulée "à la rencontre des éleverus d’Auvergne". Chaque film d’une durée de 46 secondes présente l’éleveur qui a produit la volaille flashée. Celui-ci s’exprime sur son poulailler, sa vision du métier et son élevage.

Avec 7,7 millions de volailles mises en élevage en 2014, l’Auvergne est  devenue le 5 ème bassin de production de volailles. La filière compte 320 éleveurs, dont seulement la moitié pour le moment s’est engagée dans cette démarche de traçabilité. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message