Les volatiles perdent leurs plumes

Après une relative stabilité du marché en 2007, les chiffres du 1er trimestre 2008 montrent un fort recul de la consommation de volaille. Le poulet entier voit ses volumes baisser de 9,2 % entre le 31 décembre 2007 et le 23 mars 2008. Un recul dicté par la hausse des prix de 8,3 %. Toutes les espèces sont touchées et, notamment, la dinde (- 15 % en volume). L'inquiétude est d'autant plus vive que les produits élaborés, qui tirent traditionnellement le marché, régressent aussi de près de 4,5 %.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2042

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres