Les yaourts hyper-protéinés ne font plus recette [chiffres exclusifs LSA]

|

Le segment des yaourts hyper protéinés commencent déjà à s’éroder. Début 2016, les volumes sont en recul de 2,2 % et les deux leaders Danone avec Danio et Yoplait avec Yopa ! enregistrent des baisses de leurs ventes.

Le segment des yaourts hyper protéinés est en recul de 2,2 % en volume début 2016.
Le segment des yaourts hyper protéinés est en recul de 2,2 % en volume début 2016.

L’engouement pour les yaourts hyper protéinés n’aura pas duré longtemps, malgré un lancement très réussi en janvier 2014. Si les industriels pensaient renverser la tendance du marché de l’ultra frais (-1,3 % en valeur fin 2015, IRI) avec ce nouveau segment, les résultats ne sont pas vraiment au rendez-vous début 2016. Selon des chiffres que s’est procuré LSA, le pôle Encas serait déjà saturé. En effet, les marques ont fortement investi sur ce pôle et on compte à l’heure actuelle 25 références de produits hyperprotéinés au rayon ultrafrais des hypers et 13 en supers. Une offre donc très conséquente. Le marché qui représente 13 000 tonnes est en recul de 2,2 % sur le début de l’année 2016. « Le taux de pénétration est de 30 %, un score honorable, mais qui n’augmente plus », confie un industriel. Et les deux leaders sur ce marché voient leurs ventes s’éroder : Danio (Danone) enregistre une baisse de ses ventes de 33 % en CAM P1 2016 et Yopa ! (Yoplait) un recul de 4,3 %, malgré des investissements média très conséquents.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter