Lexmark met un graveur dans son imprimante

|

lancement Lexmark innove avec un concept inédit d'imprimante à fonction graveur. Le produit fera l'objet d'une vaste campagne de communication en novembre et décembre.

Attendue pour la toute fin du mois d'octobre, la Lexmark P 450 est une première. Jamais, auparavant, un autre constructeur n'avait eu l'idée de réunir dans un même appareil une imprimante 10 x 15 cm et un graveur de CD. L'intérêt ? « Ce produit s'utilise indépendamment d'un PC, par exemple lorsque vous êtes hors de chez vous et que vous voulez imprimer des photos immédiatement, explique Pierre-Olivier Pulvéric, directeur marketing de la division grand public de Lexmark. Mais il vise aussi les possesseurs d'appareil photo numérique qui ne sont pas équipés d'un micro. Je pense notamment aux seniors. Beaucoup de gens sont dans cette situation et nous ne savons pas vraiment comment ils stockent leurs photos. » Avec la P 450, ils pourront graver leurs fichiers sur un CD et les regarder sur leur téléviseur via un lecteur DVD classique.

Plus de service pour un prix raisonnable

Très fière de cette trouvaille, la marque affirme avoir rencontré un accueil extraordinairement favorable de la part des distributeurs. À tel point qu'il a été décidé in extremis d'axer toute la campagne promotionnelle de fin d'année - la première en télévision pour Lexmark depuis plusieurs années - autour du nouveau « produit vitrine ». Innovante par le service qu'elle offre, la P 450 l'est aussi pour le positionnement de la marque. Traditionnel challenger du trio Canon-Epson-HP, Lexmark nous avait plutôt habitués à se distinguer par ses tarifs agressifs que par ses innovations. « Ce produit illustre notre nouvelle stratégie de simplicité et de valeur d'usage, assure Pierre-Olivier Pulvéric. Nous sommes sortis de la culture héritée des ingénieurs d'IBM [dont Lexmark est une ancienne filiale, NDLR], qui consistait à sortir un produit génial et à laisser le consommateur se débrouiller pour la suite. »

Dopé par le succès des appareils photo numériques, le segment des imprimantes 10 x 15 cm devrait logiquement bien se comporter en fin d'année. Matthieu Cortesse, chef de groupe au sein de l'institut d'études GfK, prévoit « des niveaux d'achat inédits » pour l'ensemble des produits touchant à « la chaîne de l'image ». Positionnée sur un segment dont les ventes doivent théoriquement quadrupler en 2005, la P 450 devrait tirer son épingle du jeu en proposant un service supplémentaire - la fonction graveur - pour un tarif proche de celui des monofonctions de la concurrence. Les sceptiques noteront tout de même que Lexmark aura intérêt à soigner la formation des vendeurs et la simplicité d'usage d'un produit censé s'adresser à une clientèle plutôt réfractaire à la technologie. Sans oublier la traditionnelle réticence liée aux produits multifonctions, quels qu'ils soient. « Dès qu'on propose un tout-en-un, qu'il s'agisse d'une imprimante multifonction, d'un lecteur DVD-magnétoscope ou d'un PC Media Center, il y a toujours des gens pour vous expliquer que, si une seule des fonctions tombe en panne, ils n'auront plus qu'à jeter le produit complet », déplore un concurrent. Une angoisse que Lexmark estime avoir levée en faisant tester son produit par des consommateurs. Une première, une de plus, pour le constructeur américain.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1925

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message