Lidl a rénové 50% de ses sites logistiques

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Une nouvelle plate-forme Lidl a été inaugurée il y a quelques semaines sur Cestas, près de Bordeaux. Avec ce projet, c'est 50% des sites logistiques de l'enseigne qui ont été rénové, créé ou agrandi ces dernières années. L'objectif est à chaque fois le même : mieux approvisionner les magasins implantés et faciliter l'implantation de nouveaux points de vente.

Le site logistique Lidl de Cestas (33) a nécessité un investissement de 58 millions d'euros. Il a été inauguré début avril.
Le site logistique Lidl de Cestas (33) a nécessité un investissement de 58 millions d'euros. Il a été inauguré début avril.© Lidl

Avec l’entrepôt Cestas, c’est 50% des 25 sites logistiques de Lidl qui ont été rénovés, déplacés sur un site neuf ou agrandis pour suivre la croissance de l’enseigne. Dans la région de Bordeaux (33), la nouvelle plateforme logistique et la direction régionale ont ainsi pris leurs nouveaux quartiers sur la zone d’activité du Jarry à Cestas

Le projet a nécessité un investissement de 58 millions d’euros afin de remplacer la plateforme de Cadaujac, à 22 kms du nouveau site. L’enveloppe est conséquente mais pour Lidl, l’enjeu est de taille car l’enseigne s’appuie sur ses bases logistiques pour mailler le territoire avec ses magasins. D’ailleurs si le bâtiment de 52 000 m² approvisionne aujourd’hui 72 points de vente en Nouvelle-Aquitaine, l’enseigne allemande entend bien développer rapidement sa capillarité.

De plus, le secteur de la logistique connaissant une pénurie de main d’œuvre, Lidl compte sur sites neufs et accueillants pour attirer les candidatures. Suivant cette même logique, l’enseigne a déployé un programme de préparation physique pour le personnel logistique. Appelé Pep’s, il permet de créer de la cohésion dans les équipes, de minimiser les accidents du travail et de travailler la marque employeur de l’enseigne.

Un site eco-friendly

Quitte à mise sur un site neuf, Lidl en profite également pour améliorer la performance énergétique de ses sites. Le site dispose par exemple d’un système de récupération de chaleur de la production de froid pour le chauffage au sol ou encore d’une centrale photovoltaïque sur ombrière au niveau du parking véhicules légers permettant de recharger des véhicules électriques (200 places).

Lidl continue également de miser sur l’éco-pâtrurage. L’enseigne travaille avec Ecomouton pour l’entretien écologique et économique des espaces verts situés autour des directions régionales et de certains supermarchés. Ce partenariat a vu le jour il y a un an et sera déployé sur la nouvelle plateforme mi-avril 2019.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA