Lidl et Aldi s'engagent sur les prix des fruits et légumes

|

Comme les principaux groupes de distribution avant eux, les deux discounters allemands ont signé les accords de modération de marges sur la vente des fruits et légumes en période de crise économique. Mi-mai, Auchan, Carrefour, Leclerc, Intermarché, Casino, Cora et Système U s’étaient déjà engagés. Les accords précisent que les grandes surfaces acceptent de diminuer leur taux de marge brute au niveau de celui pratiqué, en moyenne, au cours des trois campagnes de commercialisation précédentes dans le rayon des fruits et légumes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter