Lidl favorable à un salaire minimum

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Lidl s’est déclaré favorable à l'instauration d'un salaire minimum dans le commerce de détail, selon un courrier de sa direction. L'Allemagne n'a pas de salaire minimum généralisé, hormis quelques secteurs qui en ont introduit un au terme de négociations entre les partenaires sociaux. Les employeurs dans le commerce de détail, une branche où les salaires horaires sont parmi les plus bas, se sont jusqu'à présent fermement opposés à un tel mécanisme. Mais le discounter, régulièrement mis au pilori par les syndicats et la presse pour son traitement de ses salariés et éclaboussé par plusieurs scandales d'espionnage de son personnel, juge maintenant qu'un salaire minimum permettrait de limiter "le dumping salarial que l'on observe par endroits dans le commerce de détail".

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA