LightInTheBox ouvre un laboratoire dédié à la blockchain

|

L'e-commerçant chinois veut faciliter la vente en ligne à l'international grâce à cette technologie sur laquelle est basé le bitcoin.

blockchain
blockchain© arrow/123RF

L'e-commerçant chinois LightInTheBox a annoncé le 18 janvier l'ouverture d'un laboratoire de recherche sur la blockchain, la technologie qui se cache derrière le bitcoin, une crypto-monnaie fonctionnant de pair à pair, sans tiers de confiance. L'entreprise veut développer une plate-forme basée sur ce système pour faciliter la vente en ligne à l'international. Cohérent pour une multinationale qui a lancé des sites d'e-commerce dans 23 langues et qui livre directement ses produits auprès des consommateurs dans le monde entier.

Concrètement, la blockchain est un gros registre numérique partagé entre tous les ordinateurs membres d'un réseau, qui enregistre l'ensemble des opérations effectuées entre eux. Développer une blockchain permettrait par exemple au site de limiter la fraude sans avoir recours à un (coûteux) intermédiaire. En partageant ce livre de compte numérique avec les transporteurs de ses produits, LightInTheBox pourrait également savoir précisément où sont ses marchandises et améliorer sa relation client en leur fournissant des informations précise sur les délais de livraison. 

Les équipes du laboratoire de recherche de LightInTheBox seront composées de talents internes, mais le groupe compte également recruter des spécialistes de la blockchain à l'extérieur. Il est notamment à la recherche d'un directeur pour piloter sa nouvelle division de recherche. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message