Lindt & Sprüngli va ouvrir un magasin à Paris

|

DossierRÉSULTAT Lors de l'annonce de ses (bons) résultats, le chocolatier suisse connu pour ses lapins en chocolat et ses Pyrénénens a annoncé l'ouverture prochaine d'un magasin amiral dans le quartier de l'Opéra, à Paris.

Lindt & Sprüngli

Pour l'année, le bénéfice net a atteint 271,9 millions de francs suisses (220,4 millions d'euros), soit une progression de 10,3% sur un an. Le résultat d'exploitation du chocolatier basé à Kilchberg, sur les rives du lac de Zurich, a atteint 362,5 millions de francs suisses, s'étoffant également de 10,3% par rapport à l'année précédente.

Pourtant, le franc suisse est cher...

En janvier, le groupe avait fait état d'une progression des ventes de 7% à 2,6 milliards de francs suisses. Bien que la cherté du franc suisse ait de nouveau pesé, la croissance organique s'est établie en hausse de 6,8%, après une augmentation des volumes sur tous les marchés clefs.

En France, les recettes ont progressé de 7,4% notamment grâce au lancement de nouveaux produits dans les tablettes de chocolat et à une campagne publicitaire sur la marque les Pyrénéens, a indiqué Rolf Fallegger, directeur général de la filiale française.

Toutes les filiales du groupe ont gagné des parts de marché l'an passé, sauf en Italie et en Espagne alors que les deux pays ont été durement touchés par la crise. Pour 2013, le groupe connu pour ses lapins en chocolat et ses pralines Lindor s'est montré relativement confiant pour sa marque, malgré les incertitudes sur le climat de consommation en particulier en Europe du Sud.

"Notre expérience en tant que fabricant de chocolat premium confirme que le chocolat de qualité Lindt est relativement peu affecté par le sentiment économique qui prévaut", a indiqué le chocolatier suisse, soulignant que les consommateurs sont peu enclins à renoncer à ces achats "même dans les temps difficiles".

... mais il pourrait baisser

Le groupe a également pointé les signes d'affaiblissement de la devise helvétique, estimant qu'une poursuite de cette tendance aurait des effets favorables pour les exportations suisses.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations