Linkfluence lève 18 millions d’euros et rachète Scoop.it pour développer sa plateforme de social data

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La start-up française Linkfluence, spécialisée dans le social listening, a annoncé avoir réussi un tour de table de 18 millions d’euros afin de conforter sa place de leader de l’analyse de la social data.

Les réseaux sociaux, mais aussi les chats, blogs, formulaires de contact ou encore avis de consommateurs sont analysés.
Les réseaux sociaux, mais aussi les chats, blogs, formulaires de contact ou encore avis de consommateurs sont analysés.© theaphotography - Fotolia

Annoncée le 1er octobre 2018 et menée par Ring Capital et Tikehau Capital, la nouvelle levée de fonds réalisée par Linkfluence est la plus grosse levée réalisée depuis 3 ans sur le marché du social listening. Elle va permettre à la start-up d’accélérer son développement sur le plan technologique (investissements en R&D sur ses technologies d’intelligence artificielle) et son expansion à l’international, notamment via l’acquisition de Scoop.it, la plateforme de monitoring de contenus basée à San Francisco. Un rapprochement qui devrait lui permettre d’accélérer de 50% ses efforts en matière de recherche et développement en s’appuyant notamment sur l’équipe d’ingénieurs de Scoop.it. Le rachat permet par ailleurs à Linkfluence de compléter son offre en ajoutant une solution de web content monitoring. La société, qui n'a pas souhaité communiquer le montant de l'acquisition, précise que le co-fondateur de Scoop.it, Guillaume Decugis, prend la tête de Linkfluence. 

Plus de 200 millions de publications analysées chaque jour

Linkfluence a mis au point un outil basé sur la data social intelligence. Cette suite logicielle, baptisée Radarly, analyse plus de 200 millions de données sociales chaque jour via des technologies d’intelligence artificielle. La plateforme SaaS met en œuvre des technologies d’intelligence artificielle pour capter, analyser, mesurer et comprendre plus de 200 millions de publications par jour, issues de la fréquentation des réseaux sociaux, des chats, des blogs, des formulaires de contact ou encore des avis de consommateurs. Objectif : analyser les données sociales des clients des marques puis délivrer un ROI immédiat à celles-ci en leur fournissant des insights adaptés à leurs univers. La société, qui travaille notamment avec Danone, Pernod Ricard, Infinity ou encore McDonald, est présente en Europe (Paris, Londres, Düsseldorf), aux Etats-Unis (San Francisco) ainsi qu’en Asie (Shanghai, Singapour). Elle est par ailleurs le seul partenaire occidental de Sina Weibo, site de microblogging qui compte 376 millions d’utilisateurs actifs mensuels.

En France, Linkfluence n’est pas la seule entreprise à s’être positionnée sur l’analyse de la social data. Hootsuite, Vigiglobe ou Synthesio édite des solutions de collecte de données des réseaux sociaux et de maîtrise d’e-reputation. A l’étranger, Lang.ai, DataRank ou encore EzyInsights se sont également spécialisées dans le Social Media Analytic.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA