Live Big Retail Show 2013: Le fondateur d'Amazon célébré en grande pompe

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier Deuxième journée riche en événements avec notamment la nomination de Jeff Bazos d'Amazon comme "Retailer of the year".

Jeff Bazos 2005 Amazon
Jeff Bazos 2005 Amazon© James Duncan Davidson - Wikipédia Creative Commons

Amazon "retailer of the year" du NRF

Jeff Bezos, star du NRF. Le National Retail Forum a remis comme chaque année ses récompenses aux enseignes américaines de l'année. Et c'est Amazon qui a reçu la récompense suprême, le NRF gold medal award. Ému, le président et fondateur du premier site mondial de e-commerce est revenu sur le parcours du site. "Quand nous avons fondé le site il y a 18 ans, nous n'aurions jamais imaginé ce qui allait advenir." De la première librairie en ligne, le site a peu à peu élargi son offre vers l'ensemble des produits culturels (CD, DVD) puis l'électronique, le textile et l'ensemble des produits de consommation. Aujourd'hui la société de Seattle réalise plus de 50 milliards de dollars de chiffre d'affaires et fait trembler l'ensemble de la distribution américaine mais aussi mondiale avec son modèle discount et son large catalogue. Une industrie pas vacharde puisqu'elle le consacre cette année à l'occasion du NRF retail big show.

Pour John Lewis, le commerce de demain rejoint celui d'hier

L'enseigne britannique de grands magasins John Lewis est une vieille dame. Fondée en 1864 sur Oxford Street à Londres, elle compte aujourd'hui 39 grands magasins et plus de 300 si on ajoute les supermarchés Waitrose et est à la pointe de l'omnicanal. "Nous avons réalisé en 2012 25% de notre chiffre d'affaires sur internet contre 8% en 2008, explique Simon Russell, le directeur retail developpement du groupe en marge du NRF big show. Et c'est grâce à notre politique volontariste dans le multicanal." Une politique de prix uniformisés sur le web et en magasin, du "clic and collect" dans l'ensemble des points de vente John Lewis et Waitrose, du Wifi gratuit en magasin et le développement des kiosques tactiles (des tablettes) dans l'ensemble des magasins...

Le groupe a fait sa mue tant en aval (sur le point de vente) qu'en amont (avec les solutions de base de données Oracle). Beaucoup de technologies mais aussi et surtout de l'humain. "Le plus important c'est le conseil et l'assistance de nos vendeurs en magasins, confie Simon Russell. Au début de John Lewis, les clients avaient une relation one-to-one avec les vendeurs en magasins, c'était avant l'ère du libre service. Aujourd'hui, on y revient avec nos kiosque tactiles sur lesquels vendeurs et clients passent commandes ensemble." Le commerce, un éternel recommencement?

La citation du jour
"Le plus important pour l'industrie du retail c'est de faire croître l'emploi. Car les Américains ne consommeront pas s'ils n'ont pas d'emploi. Mais pour cela, nous devons avoir le même niveau de taxes que les autres industries. Car des taxes moins élevées ce sont des prix moins élevés et des produits que les consommateurs peuvent acheter."
Stephen Sadove, président de l'enseigne de grands magasins Saks Fifth Avenue et nouveau chairman du National Retail Forum.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA