Livraison de repas à domicile : Amazon et UberEats poursuivent leur déploiement aux Etats-Unis

|

Amazon a annoncé le 21 janvier 2016 l'extension de son service de livraison de repas à domicile à Chicago, 6e ville américaine à bénéficier de ce service. De son côté, UberEats propose la livraison de repas à domicile dans une dizaine de grandes villes aux Etats-Unis.

Amazon a lancé son service de livraison de repas à domicile en septembre 2015.
Amazon a lancé son service de livraison de repas à domicile en septembre 2015.© techcrunch.com

La concurrence fait rage entre les deux géants américains Amazon et Uber, notamment sur le plan de l’offre de la livraison de repas à domicile. Le numéro un mondial de l’e-commerce a annoncé le 21 janvier 2016 étendre son service Amazon Restaurants à Chicago, tandis que le second déploie son service de livraison de repas à domicile, baptisé UberEats, dans dix villes aux Etats-Unis, dont New York, Los Angeles et… Chicago. Les habitants de ces grandes villes pourront désormais choisir un menu et être livrés en moins de dix minutes. Une offre plus large, mais sans livraison instantanée, sera également proposée dans plus de 100 restaurants dans chaque ville concernée. Amazon propose pour sa part la livraison de repas le jour-même contre un abonnement de 99 dollars par an (soit euros) aux habitants de Seattle, Los Angeles, Portland, Austin, Baltimore et New York. 

Un marché juteux qui va peser près de 90 milliards de dollars d’ici 2019

Aux Etats-Unis, trois entreprises se partagent le marché très prometteur de la livraison de repas à domicile : Amazon, Uber et GrubHub. D’après une étude de Rocket Internet*, le marché mondial de livraison de repas devrait peser près de 90 milliards de dollars d’ici 2019, soit 16% du marché global de la restauration. Son chiffre d’affaires a augmenté de 67% en 2015 par rapport à 2014. En Europe, l’arrivée d’UberEats a fait une arrivée remarquée à l’automne 2015 à Paris. Les principaux acteurs sont pour le moment nationaux, avec Allo resto, Resto-Inn Cookin’theworld et Chronoresto en France, Take Eat Easy en Belgique, Deliveroo en Grande-Bretagne ou encore Foodora en Allemagne.

*Building out the Global Leadership in Online Takeaway, Rocket Internet, mars 2015

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nos formations

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message