Services & Livraison

Livraison verte : un tarif 50% plus cher qu’un service classique

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

DHL Express investit dans un nouveau site logistique parisien, DistriGreen, pour livrer les colis de Noël de façon plus écologique. La demande pour ce type de livraison monte d'après l'expressiste mais l’addition reste encore très salée pour qu’une vraie bascule s’opère.

DHL a investi dans des camionnettes électriques pour livrer 4 arrondissements parisiens de façon plus écologique. Mais le marché reste encore dans l'attente de véhicules électriques cumulant grande capacité de chargement et autonomie.
DHL a investi dans des camionnettes électriques pour livrer 4 arrondissements parisiens de façon plus écologique. Mais le marché reste encore dans l'attente de véhicules électriques cumulant grande capacité de chargement et autonomie.© DHL

Le Black Friday a donné le coup d’envoi des achats de Noël et après les commandes vient le temps des livraisons. Tous les logisticiens mettent en place un dispositif spécial pour faire face à la montée des volumes, à l’instar de DHL Express France. Le logisticien s'apprête à livrer près de 4 millions de colis sur décembre. Un chiffre en hausse de 35% par rapport au reste de l'année et de 12% par rapport à la période de Noël de l'an passé.

Lundi 17 décembre et mardi 18 décembre, les deux plus grosses journées

«Nous livrons en France 34% de colis aux particuliers, soit environ 30 000 chaque jour, détaille Philippe Prétat, p-dg de DHL Express France. La part du BtoC était d’à peine 2% en 2010 et nous estimons qu’elle atteindra 45% d’ici 2020. Soit un colis sur deux sera express. Cette mutation du marché change notre modèle économique car le particulier est beaucoup plus exigeant sur la livraison et recherchent de la flexibilité. »  

Sur l’année complète, DHL Express devrait livrer 400 millions de colis, contre 375 millions en 2017. En France, DHL Express compte 55 sites dans lesquels « nous avons investi 12 millions d’euros en 2018 pour faire face à la croissance, indique le dirigeant. La somme a servi à agrandir la surface de 90% des sites français, qui a été quasiment multipliée par 3, ainsi qu’à ouvrir un nouveau site dédié à la logistique verte à Paris, à La Porte de la Chapelle. »

DisitriGreen dédié à la logistique verte

Depuis ce nouvel emplacement, 16 véhicules électriques effectueront les tournées dans 4 arrondissements parisiens. Sur la période des fêtes, ce site livrera 70% de ses colis, soit 1 750 chaque jour, avec des véhicules verts (Nissan e-NV 200 4 m3 et Nissan Voltia e-NV 200 8 m3). Ce taux devrait rapidement atteindre 100% en 2019. DHL Express va acquérir un MAN e-TGE (10,7 m3) au cours du 1er trimestre 2019. D'ici un an, DHM Express France souhaite installé un deuxième site similaire pour couvrir le sud de Paris ainsi qu'à Lyon et Marseille.

« Le groupe est engagé avec le programme Go Green dans une politique de réduction de son impact avec l’ambition d’atteindre 0 émission à 2050, indique Philippe Prétat. Notre objectif local consiste à réaliser 70% des activités du premier et dernier kilomètre avec des solutions propres (vélo, triporteur, VE) et à vendre 50% de nos offres dans nos offres green. » Et de préciser : « le coût de la livraison verte est plus cher de 50%. Les économies générées sur le carburant ou les frais d’entretien ne compensent le coût des véhicules électriques, plus élevé qu’un modèle classique. Nos clients acceptent de payer une prestation plus chère mais nous ne pouvons pas répercuter tous les coûts.»

 

Deux partenariats pour développer la livraison collaborative
L’avenir sera vert et collaboratif pour DHL Express.  Le logisticien a signé avec deux start-up,  YoutoYou  (communauté de 45000 particuliers) et Tousfacteurs (546 facteurs privés), pour obtenir une plus grande flexibilité sur la livraison. « Cela permet de mutualiser des trajets quotidiens et vélo, pointe le dirigeant. L’objectif pour un coursier c’est de ne pas ramener le colis à l’agence car cela impose de nouvelles manipulations avec un coût indirect. L’ajout d’un service de livraison collaborative ou de point retrait ajoutent des frais mais qui se compensent par rapport au retraitement de la commande. »


Le boom de l'e-commerce a transformé le mode de fonctionnement des expressistes car il existe désormais une multitude de scénarios pour le dernier kilomètre.

Le marché de l'express à l'international. Source Market Intelligence 2017.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA