LME : les distributeurs réagissent en chaîne

|

En amont de l’examen de la loi de modernisation de l’économie (LME) demain à l’assemblée nationale, plusieurs distributeurs réagissent.
Interrogé par le Figaro dans un entretien publié ce lundi 26 mai, Philipe Boutron, le président des enseignes alimentaires d’Intermarché a jugé que la loi de modernisation de l’économie (LME) était « indéniablement favorable à notre groupement ». Le texte prévoit en effet un relèvement de 300 m² à 1000m² du seuil de déclenchement de la procédure d’autorisation d’implantation de nouvelles grandes surfaces, et un raccourcissement des délais d’examen des demandes.
Or le Groupement des Mousquetaires est l’un des « spécialistes des formats de magasins qui vont pouvoir être installés plus librement », a expliqué Philippe Boutron, qui ambitionne d’accélérer le développement de son enseigne de hard-discount Netto, en passant dans les prochaines années de 400 à 800 points de vente. De même, le nombre de points de vente sous l’enseigne Ecomarché devrait passer de 300 à 500 points de vente au cours des prochaines années.
Dans ce même article du Figaro, Jérôme Gresland, directeur des achats de Lidl, explique que la prochaine réforme de la LME est une « excellente chose » : « La France va pouvoir rattraper son retard dans le secteur des magasins à prix bas. »
Satisfaction également du côté de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) dont le président Jérôme Bédier a rappelé dans un article publié dans le quotidien La Tribune du 26 mai que la réforme de la loi Galland devrait permettre une vraie négociation entre fournisseurs et distributeurs.
Il plaide aussi pour le maintien des délais de paiement à 60 jours, comme prévu initialement dans le projet de loi : un passage à 30 jours correspondrait selon lui à transférer 11Mrds € de trésorerie aux fournisseurs, dont 7 Mrds € aux seuls grands groupes agroalimentaires.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message