Paris Retail Week 2015

Logistique e-commerce : un délai moyen de livraison de 1,6 jour ouvré [ETUDE]

|

A l’occasion de Paris Retail Week, la Fevad vient de publier les premiers résultats de l’observatoire de la logistique e-commerce. Le délai moyen de livraison atteint 1,6 jour et 5,4 jours pour le click-to-possession.

L'observatoire de la logitisque e-commerce a étudié les données de 40 millions de colis (10% du marché) transitant via
les 25 transporteurs intégrés.
L'observatoire de la logitisque e-commerce a étudié les données de 40 millions de colis (10% du marché) transitant via les 25 transporteurs intégrés.© Laetitia Duarte / LSA
La Fevad dévoile à l’occasion de Paris Retail Week les premiers résultats de l’observatoire de la logistique e-commerce après plus d’un an et demi de réflexion sur le sujet. Ainsi, les résultats du e-commerce français sur toute l’année 2015 (jusqu’au 31 aout 2015) table sur une moyenne de 5,4 jours calendaires pour le click-to-possession (depuis la commande passée par le client jusqu’à sa prise en main finale), et 1,6 jour ouvré pour les délais de livraison.
 
Ces résultats changent selon les modes d’envois, les destinations et les secteurs. Ainsi, pour le?Click-to-possession (en jours calendaires), les résultats sont de o De 3,3 jours pour le point relais express à 17,1 jours pour le volumineux ; de 4,6 jours pour le Finistère à 7,1 jours pour le Tarn-et-Garonne; et de 3,9 jours pour le textile à 11,9 jours pour le mobilier ;
En délai de livraison (en jours ouvrés), cela varie de 1 jour pour le point relais express à 7,0 jours pour le volumineux ; de 1,4 jours pour les marchands expédiant plus d’un million de colis par an, à 2,8 jours pour les marchands expédiant moins de 50.000 colis par an ; et de 1,3 jours en Yvelines à 2,5 jours en Corse du Sud.
 
Un échantillon de 40 000 colis
 
Cet observatoire de la logistique e-commerce résulte d’un projet de R&D, incubé par la Fevad pendant un an et demi, après avoir été impulsé par ses membres marchands, notamment WelcomeTrack (ex-Vigicolis), Neopost Shipping et DDS Logistics, réunis au sein de sa commission transport & logistique.
 
L’étude a analysé les résultats de plus de 1 000 marchands de toutes tailles parmi leurs clients – adhérents Fevad ou non – qui transmettent les données relatives à leurs 40 millions de colis (10% du marché) transitant via 25 transporteurs intégrés. 
L’observatoire de la logistique e-commerce permet une analyse quotidienne des flux physiques de commandes, avec une vision temporelle du click to possession (depuis la commande passée par le client jusqu’à sa prise en main finale) et une vision géographique, enrichie de caractéristiques inhérentes à chaque envoi (catégorie de produits, taille du marchand, B2C vs B2B, site en propre vs marketplace, vente sur stock vs événementielle).
  
 

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message