Loïc Henaff: Il veut faire connaître Henaff au-delà de la Bretagne

|

Loïc Henaff prend la tête de l’entreprise avec pour objectif de la développer autour de ses deux produits majeurs, le pâté et la saucisse fraîche.

C'est lors du barbecue annuel de l'équipe commerciale, le 1er juillet, que Loïc Henaff, 38 ans, prendra les rênes de l'entreprise, en remplacement de son père. Il sentira sans doute le poids de sa mission tomber sur ses épaules : poursuivre l'oeuvre de son père et de sa famille, qui a réussi à créer une entreprise performante à Pouldreuzic, dans le Finistère.

 

Passionné par l'export 

Plus que centenaire (elle a été créée en 1907), Henaff réalise aujourd'hui un chiffre d'affaires de 40 millions d'euros et emploie 207 salariés. « Il y a forcément un peu d'angoisse », concède Loïc Henaff, qui a intégré l'entreprise plus pour participer à son développement que pour suivre un chemin tout tracé. Et ce, même si « c'est important qu'il y ait des membres de la famille dans l'opérationnel, et pas uniquement dans l'actionnariat ».

Car Loïc a pris son temps avant de rejoindre l'entreprise familiale. Pendant dix ans, il a eu une carrière plutôt heureuse chez Kraft Jacobs Suchard, puis chez Cadbury. De cette expérience, il garde surtout en mémoire les trois ans passés en Australie : « Là-bas, c'était comme au Scrabble, les jours comptent double tellement on multiplie les expériences. »

Aux commandes du groupe, il prévoit de poursuivre le travail engagé sur la logistique pour mutualiser les expéditions avec des entreprises locales : Chancerelle, Petit Navire... Mais aussi de développer les ventes de pâtés et saucisses fraîches qui, cinq ans après leur lancement, se portent bien. Sa passion pour l'export pourra l'aider pour son autre défi : accroître les ventes de ses produits hors de Bretagne. S'ils enregistrent un taux de notoriété de 98 % dans leur région, ils restent méconnus ailleurs, avec un taux de notoriété deux fois plus faible.

En dates

1972 Naissance de Loïc Henaff, arrière-petit-fils du fondateur de l'entreprise éponyme.

1994 Diplômé de Sup de Co Brest, il démarre sa carrière chez Kraft Jacob Suchard en tant que commercial.

2000 Responsable marketing et développement de l'export pour le groupe Kraft.

2002 Passe chez Cadbury avec le rachat de la petite confiserie. Part en Australie pour un programme de développement personnel de trois ans proposé à quelques cadres du groupe.

2005 Arrivée dans l'entreprise familiale en tant que directeur commercial.

1er juillet 2010 Deviendra officiellement DG de Henaff.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2143

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message