LSA et Nielsen proposent ensemble une « alerte hebdo »

|

Dès cette semaine, le magazine LSA et le panéliste Nielsen mettent en ligne les chiffres des ventes, en volume et en valeur, des produits de grande consommation de la semaine passée.

Anne Haine, directrice commerciale France de Nielsen
Anne Haine, directrice commerciale France de Nielsen

Il ne faut se tromper : il s'agit d'une grande première. Chaque vendredi matin, les abonnés au magazine LSA recevront, dans leur boîte mail, les chiffres de ventes des grandes surfaces alimentaires de la semaine précédente, en volume et en valeur. « Nous avons mis les process en place et disposons de la capacité technique pour produire un tel indicateur », se réjouit Anne Haine, directrice commerciale France de Nielsen. Il est vrai que les volumes sont gigantesques. Chaque semaine, c'est plus de 700 millions d'actes d'achats consommateurs qui sont traités. « Ce qui représente 106 semaines d'achats magasins, dans plus de 6 000 points de vente soit l'équivalent de plusieurs dizaines de téraoctets de données », estime-t-elle encore.

Presque en temps réel...

À l'origine, il s'agissait d'une demande de certains clients du panéliste qui souhaitaient disposer de données hebdomadaires pour certaines lignes de produits. Le spécifique est aujourd'hui possible de façon beaucoup plus large (sur 290 lignes de produits). Résultat, chaque semaine LSA publiera sur son site internet dès le vendredi, et dans son magazine le jeudi suivant, les ventes en volume et en valeur des PGC, globalement, mais aussi du DPH, de l'épicerie, du frais, des liquides et des surgelés. Avec également la segmentation selon les formats (hypers, supers et hard-discount). Et, bien évidemment, les chiffres de la semaine par rapport à la même semaine de l'année précédente, ainsi que le cumul à date.

Pour la semaine arrêtée le 6 octobre, on apprend ainsi que les ventes PGC ont fait un bond de 2,1% en valeur et de 0,5% en volume. « Il s'agit d'une très bonne semaine, notamment pour certaines familles de produits », note Anne Haine. La catégorie hygiène-beauté affiche ainsi un enviable + 7,9% en valeur et + 5,4% en volume. À l'inverse, des rayons sont à la peine comme les surgelés salés à - 2,9%. Enfin, il apparaît clairement que les hypers ont tiré profit de leurs anniversaires et des multiples promotions qu'ils ont lancées. Pour preuve, globalement, les hypers sont à + 5,5% en valeur, les supermarchés à - 2,1% et le hard-discount à + 0,1%. Autant dire que de telles informations et à une fréquence aussi rapide et régulière ne manqueront pas d'intéresser les professionnels au moment où tout va de plus en plus vite.

L’ALERTE HEBDO LSA - NIELSEN ARRÊTÉE AU 6 OCTOBRE 2013
Évolution des ventes en PGC et DPH par catégorie et par circuit, indiquée en valeur et en volume


Source : Nielsen Scan Track

1 commentaire

AurelieR

21/10/2013 12h31 - AurelieR

Très utile, mais il pourrait être utile de préciser quel est le point de comparaison : à quoi cette "dernière semaine" est-elle comparée ? à la même semaine l'année dernière ? encore faudrait-il le préciser.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2292

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous