Luc Chatel donne le coup d'envoi des soldes

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Luc Chatel

A la veille des soldes d'été qui commencent demain dans une grande partie de la France, pour s'étaler durant six semaines, le secrétaire d'état à la consommation s'est félicité ce matin lors d'une conférence de presse qu'il a tenue au BHV, de la réforme du régime des soldes prévu par le projet de loi de modernisation de l'économie. "Il est normal que l'on donne la liberté aux commerçants de choisir d'autres périodes dans l'année que les deux habituelles", a-t-il dit, faisant allusion aux deux semaines flottantes supplémentaires. "Ils pourront organiser des fêtes du commerce locales avec une vraie dynamique". Les enseignes pourront choisir les semaines une par une ou d'affilée, à condition de respecter un écart d'un mois par rapport aux soldes traditionnels. "Une mesure gadget" maugréait un patron de fédération présent dans la salle, soulignant que les enseignes ne se gênaient pas pour faire des promotions à tout va.
Toujours plein d'enthousiasme, Luc Chatel s'est aussi réjoui de la baisse des infractions constatées lors des soldes. "5 000 contrôles ont été effectués par la DGCCRF lors de la précédente édition et le taux d'infraction s'est établi à 5,1% avec procés-verbal à l'appui contre 5,3% pour l'été 2007". 34% des infractions portaient sur des faux rabais et 23% sur de la publicité irrégulière.
L'une des dernières dispositions de la LME porte sur l'instauration de fins de séries. Les commerçants pourront vendre des fins de série toute l'année avec des étiquettes en informant le consommateur. Ce projet de réforme des soldes entrera en application dès la promulgation de la loi prévue cet été.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA