Lustucru : les salariés obtiennent un sursis

|

Trois semaines, c'est le sursis obtenu en justice par les 146 salariés de l'usine de riz Lustucru d'Arles.

Le tribunal de Tarascon a rejeté une assignation du groupe Panzani pour entrave aux réunions du comité d'entreprise. Les salariés concernés par la fermeture de cette usine sinistrée lors d'inondations en décembre dernier toucheront leurs salaires encore trois semaines au moins.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter