LVMH fait une offre pour racheter les champagnes de Rémy Cointreau

|
LVMH

LVMH a remis une première offre, délibérément très basse, pour les champagnes mis en vente par son concurrent Rémy Cointreau, révèle ce lundi le journal La Tribune. LVMH a ainsi proposé 300 millions d'euros pour Charles Heidsieck et Piper Heidsieck, tout en sachant qu'une offre à moins de 400 millions n'a aucune chance d'aboutir, ajoute le quotidien, en citant un spécialiste du secteur. Le groupe de luxe serait surtout intéressé par les contrats d'approvisionnement en raisins de ces deux marques, et pourrait donc, dans un avenir proche, déposer une nouvelle offre en partenariat avec le groupe Alain Thiénot (Canard-Duchêne et Thiénot), qui souhaite quant à lui renforcer son portefeuille de marques. Selon La Tribune, les coopératives Nicolas Feuillate et Alliance Champagne, ainsi que le groupe coté Lanson-BCC seraient aussi sur les rangs. En revanche, le groupe Vranken, qui possède la troisième marque de champagne en Heidsieck (Heidsieck Monopole), ne serait pas intéressé.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message