LVMH gagne des parts de marché et accroît sa rentabilité

|

Le leader mondial des produits de luxe affiche une hausse de 3,8% de son chiffre d'affaires 2002, à 12,693 milliards d'euros, et une augmentation de 28,7% de son résultat opérationnel (2,008 Mrds). Le résultat net bondit de 10 à 556 millions d'euros. Tout

Recentrée sur les marchés clés et les marques de prestige, l'activité champagne et vins a augmenté son résultat opérationnel de 16%, à 750 milllions d'euros, grâce à la forte croissance en volume des marques du groupe. Les volumes du Cognac ont également progressé, le développement sur de nouveaux marchés comme la Chine compensant la baisse du Japon et des Etats-Unis. Dans la branche parfums et cosmétiques, la croissance est également supérieure à celle du marché mondial et le résultat progresse également plus vite que le chiffre d'affaires.

Dans la distribution sélective, DFS a enregistré une légère reprise de ses ventes au quatrième trimestre et est revenu à l'équilibre d'exploitation. Sephora a amélioré sa marge opérationnelle en Europe et devrait dégager un résultat positif aux Etats-Unis en 2003. Le résultat opérationnel de la branche, qui inclut Le Bon Marché et La Samaritaine, s'élève à 20 millions d'euros contre une perte de 213 millions d'euros l'an dernier.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter