LVMH : Une bonne année 2019 pour Sephora et Le Bon Marché

|

L’activité distribution sélective de LVMH a progressé en 2019 portée par la croissance de Sephora et ce, malgré les difficultés de DFS à Hong-Kong.

Bernard Arnault, pdg de LVMH.
Bernard Arnault, pdg de LVMH.© LVMH

LVMH a encore battu des records en 2019 avec un chiffre d’affaires de 53,7 milliards d’euros, en progression de 15 % à données publiées. La croissance organique des ventes s’établit elle à 10 %. L’activité distribution sélective (Sephora, DFS, Le Bon Marché) a, pour sa part, réalisé un chiffre d’affaires de 14,791 milliards d’euros, soit une croissance par rapport à l’an passé de 8% à données publiées et de 5% en organique. Une bonne santé principalement due à Sephora même si LVMH reste toujours très secret quant aux réels résultats de sa poule aux œufs d’or. « Nous ne donnons pas les chiffres mais ils sont impressionnants, a assuré Bernard Arnault, pdg de LVMH. Quand nous avons acheté cette affaire il y a 20 ans, elle faisait 100 millions de chiffre d’affaires. Maintenant, il y a quelques zéros de plus… » Sephora aurait notamment fortement augmenté ses ventes en Asie, au Moyen-Orient et aux États-Unis. « C’est une très belle affaire qui a beaucoup développé son activité en e-commerce », a précisé Bernard Arnault. Quant à son grand magasin, « Le Bon Marché fonctionne très bien », a simplement commenté Bernard Arnault.

Le bémol vient de l’activité travel retail, DFS, dont les ventes ont pâti des manifestations à Hong-Kong. « En 2018, DFS faisait 30% de ses ventes à Hong Kong. L’impact de Hong Kong est donc très fort sur l’activité de DFS et par conséquent, cela pèse sur l’ensemble de la distribution sélective », a expliqué Jean-Jacques Guiony, directeur financier de LVMH. « Nous avons réduit les frais, DFS reste rentable. Cela devrait repartir quand les problèmes de cette région s’amélioreront », a souligné Bernard Arnault.

Pour 2020, LVMH veut « enrichir l’expérience offerte à nos clients dans nos magasins et en ligne » et « poursuivre l’engagement du groupe en faveur de la protection de l’environnement et de sa responsabilité sociale ». Du côté de la distribution sélective, l’année sera marquée en France par la réouverture de la Samaritaine.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message