Madame Barbie détrônée

Après trois ans d'un parcours chaotique à la tête de l'américain Mattel, Mme Jill Barad, 48 ans, a donné sa démission au conseil d'administration qui l'a aussitôt acceptée. Ce départ était relativement prévisible. Le numéro un mondial du jouet - et son PDG - ne se remettent pas du rachat, l'an dernier, du producteur de logiciels éducatifs The Learning Company payé trop cher et en proie à un lourd déficit : 206 millions de dollars (201 M EUR) en 1999. Du coup, Mattel affiche une perte nette de 18,4 millions de dollars (18 MEUR) au quatrième trimestre 1999, contre un bénéfice net de 88,7 millions de dollars (87 MEUR).
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1663

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations