Made.com frôle les 200M€ en 2018 (+37%) et va lancer 4 nouveaux pays

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'e-marchand britannique de mobilier et de décoration affiche un chiffre d'affaires de quasiment 200 millions d'euros, porté par sa diversification dans les objets lifestyle et sa croissance hors du Royaume-Uni.

Le nouveau showroom de Made.com à Londres.
Le nouveau showroom de Made.com à Londres.© Made.com

Made.com a enregistré une croissance de 37% en 2018 pour atteindre 173 millions de livres sterling (197 millions d'euros) de chiffre d'affaires, dont 60% au Royaume-Uni. L'e-commerçant de meubles et de déco, profitable dans son bastion britannique depuis deux ans, réduit par ailleurs ses pertes opérationnelles au niveau groupe et se rapproche de l'équilibre, en comparaison d'une perte de 2 millions de livres en 2017 et 3,9 millions en 2016.

Fondé en 2010 par Ning Li, Julien Callède et Chloé Macintosh sous la houlette de l'investisseur Brent Hoberman, Made est aujourd'hui présent dans neuf pays, et annonce qu'il se lancera cette année au Portugal, en Italie, au Danemark et en Suède. Une expansion qui devrait aussi lui permettre d'attirer de nouveaux designers, alléchés par la perspective d'étendre leur zone de chalandise à toute l'Europe. Made a d'ailleurs commencé en 2018 à se diversifier sur de nouvelles catégories de produits plus "lifestyle" : posters, bougies, bicyclettes, jeux, accessoires pour animaux de compagnie... Une manière d'attirer plus facilement des primo-acheteurs qui hésiteraient davantage face à des achats de meubles, plus engageants.

Enfin, l'e-commerçant a dévoilé un nouveau showroom londonien de 1100 métres carrés, destiné à développer sa notoriété et à permettre aux consommateurs de s'assurer de la qualité de ses produits. Made en opère déjà à Paris, Berlin et Amsterdam.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA