Made.com perd toujours de l'argent, sauf en Grande-Bretagne

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Celui qui veut devenir le leader de la décoration sur le meuble vient de publier ses résultats pour 2015. Si le chiffre d'affaires progresse de 44%, le résultat reste dans le négatif.

Cette année, Made.com a ouvert deux "show-room", l'un à Paris, l'autre à Berlin.
Cette année, Made.com a ouvert deux "show-room", l'un à Paris, l'autre à Berlin.

Un chiffre d'affaires de 70 millions d'euros et un résultat opérationnel négatif de 7 millions d'euros : Made.com n'atteint toujours pas la rentabilité, sauf en Grande-Bretagne, son pays d'origine, comme le souligne l'un de ses fondateurs, NIng Li, dans un communiqué."Ces résultats sont particulièrement encourageants au vu de la croissance qui reste forte sur les deux principaux

marchés : le UK et la France. Le business model fonctionne et l’efficacité est confirmée avec l’atteinte en 2015 du seuil de rentabilité sur le Royaume-Uni". La levée de fonds récente (60 millions d'euros) a permis à Made.com de faire des investissements importants en informatique et d'accélérer son développement à l'international.
 
A l'assaut du marché allemand
 
La rentabilité en Grande-Bretagne laisse espérer à Ning Li la même chose en France et dans les autres pays européens où Made.com est présent. En 2016, la marque est notamment partie à la conquête de l'Allemagne et a ouvert un show-room à Berlin. Une stratégie qu'elle poursuit également en France où son premier magasin a vu le jour en juin dernier. L'offre produits s'est également étoffée, de 30%, depuis le début de l'année. L'élargissement des gammes, comme les produits jardin, se poursuit puisque dans les prochains mois, on trouvera également de la vaisselle et de la petite déco Made.com.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA