Magasin connecté : l’opticien Polette ouvre une boutique à Paris

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Inauguré rue de Rivoli, à Paris, le 17 mai 2017, le nouveau point de vente Polette, le deuxième en France après Lille, repose sur un concept inédit : un showrooming dédié à l’optique et doté d’une offre discount. 

Le showroom couvre une surface de 90 m² environ.
Le showroom couvre une surface de 90 m² environ.© Polette

Pour sa deuxième boutique en France, l’opticien Polette dispose d’un emplacement de choix, au 91 rue de Rivoli, dans le premier arrondissement parisien. Après Lille en août 2016, l’opticien, pure-player de l'optique créé en 2015, a ouvert le 17 mai 2017 son nouveau point de vente. Sur 90 m² de surface de vente, il propose entre 900 et 1 000 références dont des collections capsules et enfant. Une équipe de cinq personnes, dont deux opticiens, sera dédiée à la boutique. "Nous avons conservé le même concept épuré qu’à Lille, avec un design minimaliste", explique Pierre Wizman, cofondateur et CEO. Côté mobilier, pas de mobilier. Seuls des équipements connectés dédiés à l’examen d’optique et à la commande sont visibles. "Notre vision à long terme tend vers le magasin 100% automatisé", poursuit le dirigeant, qui définit son concept comme le "Fast Retailing de l'optique. On a simplifié tous les process, et nous sommes les premiers à y avoir pensé sur ce secteur". 

Un panier moyen de 38 euros

Le concept de Polette est simple mais inédit dans le secteur de l’optique : le showroom permet aux visiteurs d’essayer les montures puis de les commander directement avec des verres adaptés à leurs vues. Pas de stock, puisque les montures et les verres, produits par l'entreprise, proviennent directement des ateliers, à la commande, en Chine, avec une promesse de livraison rapide. Sur le site, le client peut également choisit sa monture, scanner son ordonnance ou remplir lui-même les caractéristiques des verres dont il a besoin. L’absence d’intermédiaire et la localisation de la production en Chine garantissent des prix plus que compétitifs, comme en témoigne le montant du panier moyen, qui s'élève à 38 euros verres compris. "Un prix dix fois moins élevé que le prix du marché", précise-t-on chez Polette.

Polette vise 10 boutiques d’ici 2019 dans les centres-villes des grandes villes françaises. Une application mobile est en cours de finalisation. "Elle permettra au client d’acheter directement ses lunettes via son smartphone", annonce Pierre Wizman.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

1 commentaire

csanchez

22/05/2017 21h07 - csanchez

Ce qui m'interpelle ce sont les CGV du site web ou se font les ventes. En fait on achète à une societé basée à Hong Kong qui comme tout le monde le sait est un paradis fiscal. Pourquoi le fondateur ne crée t-il pas une société en France pour vendre ses lunettes en France tout bonnement ? Si je comprends bien la démarche de la boutique qui n'est en fait pas une boutique au sens propre du terme mais juste un show room, ne vend rien, puisque les achats se font toujours au travers du site, donc on croit acheter à une société francaise, parce qu'on va dans le show room en France mais il n'en est rien. Je ne sais pas vous, mais moi cela ne m'inspire pas confiance,

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA