Proximité : Comptoir de campagne lève 1 million d’€ et dévoile ses ambitions

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La start-up de l'économie sociale et solidaire Comptoir de campagne vient de lever près d'un million d'euros pour financer ses projets de développement. Son but : revitaliser les territoires ruraux en ouvrant des commerces de proximité multi-services, physiques et connectés, au cœur des villages.

Comptoir de Campagne, ici à Lancié (69), a pris place dans la commune en octobre 2017 dans les anciens locaux d'un Vival.
Comptoir de Campagne, ici à Lancié (69), a pris place dans la commune en octobre 2017 dans les anciens locaux d'un Vival.

La rédaction vous conseille

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

Proposer un modèle innovant d'implantation de commerces multi-services, physiques et connectés dans les zones rurales. C’est le crédo de la start-up Comptoir de campagne. Cette jeune pousse, née en 2015, compte déjà trois points de vente à l’Ouest de Lyon, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Aujourd’hui, elle met un coup d’accélérateur à son concept et vise l’ouverture d’une trentaine entités.

Pour ce faire, Comptoir de campagne a ainsi levé 590 000 euros auprès des fonds Aviva Impact Investing France et CDI Investissement, gérés par le Comptoir de l'Innovation (INCO), les investisseurs de la plateforme de crowdfunding Lita.co, la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes et la Poste Intrapreneuriat. Auxquels s'ajoutent 290 000 euros de prêts de la BPI et 50 000 euros de prêt bancaire classique. « Avec leur engagement financier, ces acteurs du service témoignent de leur confiance dans notre projet et s'inscrivent comme de réels partenaires, souligne Virginie Hils, présidente et fondatrice de la start-up. Notre activité et le développement d'un réseau au niveau national constituent une véritable plateforme d'innovation sociale. »

Créer des réseaux physiques

Ces fonds permettront l’ouverture d’un quatrième point de vente, en cours d'ouverture à Boisset-Saint-Priest dans le Forez, ainsi que l'aboutissement d'autres projets prévus pour 2018. « La stratégie de développement consiste à ouvrir des réseaux de 5 à 6 commerces sur un même territoire afin de mutualiser les moyens. Pour chaque commerce, l'embauche de deux personnes habitant à proximité est favorisée » explique en outre le communiqué de presse. La start-up vise vise l'ouverture d'une trentaine de commerces d'ici à trois ans, en propre et en franchise.

Du digital relié au local

Concrètement, les trois commerces physiques ouverts à ce jour proposent des produits artisanaux et locaux, des services comme La Poste, cordonnerie, pressing, retouche, repassage, livraison, gaz, fleurs, livres, SNCF (TGV et TER), etc., ainsi qu'une offre de salon de thé et de cantine sur place ou à emporter. Ils accueillent aussi des animations telles que des ateliers enfants, des dégustations, des visites d'artisans et d'exploitations agricoles, des conférences, etc. Les boutiques en ligne permettent, elles, de commander les produits du magasin, qui peuvent être livrés dans la boutique ou dans des boxes de retrait. L'ambition est de répondre aux besoins des habitants sans concurrencer les commerces de proximité existants, précise Comptoir de Campagne, qui a été couronnée par plusieurs prix pour son initiative dont le Trophée 2018 de l'entrepreneuriat au féminin.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA