Mais quel est donc le pays de développement préféré des enseignes internationales ?

|

L’Allemagne est le pays de développement préféré des enseignes internationales en 2015, selon l’étude internationale "How Active are Retailers Globally" du cabinet conseil en immobilier d’entreprise mondial CBRE. Pas moins de 40 % des enseignes prévoient d'y ouvrir un magasin. Le Royaume-Uni se classe en deuxième place avec 33 % d’intentions. Et la France suit de peu avec 31 %. Une attractivité que pourrait "booster" l'ouverture des commerces le dimanche et la création de zones touristiques internationales.

Pour la deuxième année consécutive, l'Allemagne conserve sa position de numéro un en tant que marché retail le plus ciblé au monde : 40 % des enseignes prévoient d'y ouvrir un magasin en 2015. Pour notamment accéder à un marché avec plus de 30 grandes villes à fort pouvoir d'achat. Dont Berlin (photo).
Pour la deuxième année consécutive, l'Allemagne conserve sa position de numéro un en tant que marché retail le plus ciblé au monde : 40 % des enseignes prévoient d'y ouvrir un magasin en 2015. Pour notamment accéder à un marché avec plus de 30 grandes villes à fort pouvoir d'achat. Dont Berlin (photo).© AKhodi - Fotolia RED

Cocori…couac ! Ce n’est pas la France qui est le pays de développement préféré des enseignes internationales en 2015. Mais l'Allemagne, selon l’étude internationale "How Active are Retailers Globally" du cabinet conseil en immobilier d’entreprise mondial CBRE. Suivie du Royaume-Uni, ce qui classe notre pays en troisième place du podium.

Au-delà des difficultés économiques
Malgré des perspectives économiques incertaines, le développement à l'international reste une priorité pour les enseignes, confirme CBRE. En effet 47% d’entre elles, interrogées dans ladite étude ont indiqué que "les incertitudes sur les perspectives économiques et la hausse des coûts, essentiellement alimentée par le poids des loyers et le manque de locaux commerciaux de qualité, étaient leurs plus grandes préoccupations pour 2015". Néanmoins, malgré ces défis, l'intérêt porté au développement à l'international reste un des grands objectifs des enseignes, "qui vont continuer d'investir dans leur réseau de magasins en 2015".

Le pouvoir d’achat des grandes villes allemandes
Et c’est pour la deuxième année consécutive que l'Allemagne conserve sa position de numéro un en tant que marché retail le plus ciblé au monde : 40 % des enseignes prévoient d'y ouvrir un magasin en 2015. Ceci "principalement en raison de la possibilité d’accéder à un marché avec plus de 30 grandes villes à fort pouvoir d'achat", justifie CBRE dans un communiqué. Et d’autant plus que cet intérêt très marqué pour le marché allemand n’a pas eu d’incidence sur les loyers restés stables ou ayant connu une hausse mesurée.

Londres très demandé
Au top 3 le Royaume-Uni suit avec 33 % de suffrages des enseignes. La demande de locaux commerciaux reste vigoureuse, tout particulièrement à Londres, comme en témoigne la forte hausse des loyers et des montants de cessions ou de droits d’entrée.

Paris avant les régions
La France est donc en troisième position, avec 31 % d'intentions d'ouvertures. "Un marché mature avec de grandes métropoles régionales et de nombreux centres commerciaux très rentables dans tout le pays. Les enseignes sont généralement attirées par la possibilité d'atteindre rapidement une masse critique et se sont concentrées sur Paris et la région parisienne, avant de se développer dans les autres villes." De plus, toujours selon la synthèse de l’étude, "les récentes modifications concernant l'ouverture des commerces le dimanche en France (passant de 5 à 12 dimanches par an dans certaines zones) et la création de zones touristiques internationales (où les commerces pourront être ouverts le dimanche toute l'année) sont de nature à renforcer l'attractivité de la France auprès des enseignes".

Un à cinq magasins par an

Au final, 21 % des enseignes prévoient d'ouvrir entre un à cinq magasins dans la région EMEA (Europe Middle East & Africa) d'ici la fin de l'année. En revanche, les grands projets de développement des enseignes cherchant à ouvrir plus de 40 points de vente connaissent une baisse de 9 % en 2015.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez tous les quinze jours l’actualité des centres commerciaux et foncières, surfaces commerciales, artères commerçantes et centres-villes.

Ne plus voir ce message